Coupe des Confédérations : le Chili sort le Portugal aux tirs au but

Sport | Publié le Jeudi 29 Juin 2017 à 00:54:31 | |
 

+ de Sport

Coupe des Confédérations : le Chili sort le Portugal aux tirs au but

Le Chili s'est qualifié pour la finale de la Coupe des Confédérations en venant à bout du Portugal aux tirs au but (0-0, 3-0 aux t.a.b). La Roja affrontera l'Allemagne ou le Mexique, qui se rencontrent jeudi.

 

 

Il aura donc fallu les tirs au but pour connaître le nom du premier pays qualifié pour la finale de la Coupe des Confédérations 2017. D'abord excitant, le match entre le Portugal et le Chili a ensuite alterné entre les fulgurances et les moments d'ennui (0-0, 3-0 aux t.a.b.). Et à Kazan, c'est finalement le double champion d'Amérique du Sud qui a obtenu le droit de continuer à croire au sacre.

Si les deux équipes ont eu les occasions de faire la différence lors du temps règlementaire puis durant la prolongation, le Chili, plus entreprenant au fur et à mesure de la rencontre, a mérité sa qualification. La Roja s'est montrée plus menaçante que son adversaire et aurait même dû prendre l'ascendant avant la fatidique séance sur une incroyable double occasion.

Privé d'un penalty à la 113e minute, le Chili a heurté à deux reprises les montants à la 119e, quand Arturo Vidal a vu son tir repoussé par le poteau droit de Rui Patricio avant que Rodriguez, à l'affût, n'envoie dans la foulée le ballon sur la barre transversale.

Tout s'est donc décidé aux tirs au but, une séance marquée du sceau de Claudio Bravo (voir ci-dessous). En finale, le Chili affrontera l'Allemagne ou le Mexique, opposés ce jeudi. Le Portugal, qui avait gagné 22 matches sur 23 possibles en compétitions officielles depuis octobre 2014, a quant à lui dit adieu à la victoire finale dans cette Coupe des Confédérations.

 
 
 
 

Le joueur : Bravo à Claudio

Recruté à prix d'or par Josep Guardiola l'été dernier pour un gardien de 33 ans (20 M€), Claudio Bravo a vécu une saison très compliquée à Manchester City. En proie au doute, le Chilien a même perdu sa place au profit de Willy Caballero en 2017. Mais le capitaine de la Roja s'est refait une santé auprès des siens.

Déjà décisif en début de match face à André Silva (7e), Bravo a sorti le grand jeu au moment des tirs au but : il a en effet détourné les trois premières tentatives portugaises ! Les seules de la séance, puisque les Chiliens n'ont, de leur côté, manqué aucun de leur tir. Dans ce duel de nerfs, l'ex du Barça a repoussé les frappes de Quaresma, Moutinho et Nani (excusez du peu). De quoi prouver qu'il n'a rien perdu de ses qualités.

 

 

 

 

L'Equipe avec Imatin

 

 

Commentaires Facebook