Aux 800m, le Burkina Faso avec le cheval Youksin, a remporté la course suivi du Mali (cheval Heremankono) et du Niger qui a compéti  avec le cheval Good To go. Aux 1600 m, les chevaux No limit (Niger), Almeri (Niger) et Courage Konoba (Mali) ont, respectivement, remporté les 1ère, deuxième et troisième places.

Le Grand Prix de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) disputé sur une distance de 2400m, la Côte d’Ivoire s'est illustrée de fort belle manière avec le cheval Royal Man pour remporter le prix, devant le Niger avec Mach al Allah et Seifi du Niger.

Pour Ismaël Doucouré, président de la FISE, la compétition a tenu toutes ses promesses non seulement par la qualité des chevaux et leurs cavaliers mais surtout par le nombreux public qui a pris d'assaut le stade de Grand-Bassam pour suivre cette compétition.

''La saison prochaine, beaucoup de pays frappent à nos pour leur inscription. Cela augure d'une deuxième édition relevée'' a espéré M. Doucouré, remerciant '' le ministère des sports pour son inestimable soutien''.

Le ministre des sports et des loisirs, François Amichia a salué '' les efforts'' de la fédération qui a '' réussi l'exploit de réunir à Bassam la crème des sports équestres de la sous-region'', invitant ''les autorités de la ville à s'approprier ce tournoi pour en faire une institution de la ville. Car, il favorise le rapprochement de nos peuples respectifs'', a souligné M. Amichia qui a, également, annoncé '' le début des travaux du stade Alassane Ouattara de Grand-Bassam pour janvier 2018''.

 

 

                                                                          APA