Il ya 7 ans, "la main de Dieu" de Suarez éliminait le Ghana

Sport | Publié le Mardi 04 Juillet 2017 à 15:19:19 | |
 
Il ya 7 ans,

En arrêtant un tir des deux mains à l'ultime seconde, le buteur uruguayen, Luis Suarez s'était érigé en héros et avait qualifié son équipe pour les demi-finales de coupe du monde 2010 .

 

Nous sommes en plein mondial 2010 en Afrique du sud, un souvenir amer vient troubler la fête pour le dernier représentant africain qui est le Ghana, espoir de tout le continent africain. Nous sommes à la 120e minute du match entre l'Uruguay et le Ghana, vendredi 2 juillet, durant les prolongations de ce quart de finale. Le score est de 1-1, et l'équipe du Ghana pousse de toutes ses forces pour être la première équipe africaine à être en demi-finale d'une Coupe du monde.  Ultime seconde On se dirige vers les tirs au but, quand Suarez réalise un double arrêt sur sa ligne. De la cuisse, d'abord, puis, alors que son gardien est aux fraises, des deux mains. Carton rouge, pénalty. Il sort en pleurs. Le Rennais Gyan s'élance. Il tient le destin de son équipe au bout du pied. Mais son tir s'écrase sur la barre. Sur le bord de touche, Suarez exulte. Quelques minutes plus tard, l'Uruguay se qualifie quatre tirs au but à deux, laissant un Gyan inconsolable s'effondrer sur la pelouse.

Résultat de recherche d'images pour "la main de dieu de suarez contre le ghana"

Penalty pour le Ghana et carton rouge pour Luis Suarez ! Il va être tiré par Asamoah Gyan, l'avant-centre de l'équipe du Ghana. Au bout de son soulier, il a la qualification du Ghana pour la demi-finale du Mondial.... Asamoah Gyan s'élance et ... son tir va s'écraser contre la barre transversale. Les deux équipes sont obligées de se départager dans une nouvelle séance de tirs au but où l'Uruguay va finalement se qualifier. 



Asamoah Gyan, l'avant-centre du Ghana est en larmes alors que Luis Suarez bien qu'exclu, exulte dans les vestiaires : "ça vaut la peine de se faire expulser pour ça" confie-t-il, hilare, aux journalistes. D'autant plus qu'il n'a écopé que d'un match de supension qui va le priver de la demi-finale mais pas forcément de la finale si l' Uruguay se qualifie. "Plus tard, poursuit l'attaquant uruguayen, on va se souvenir de ce match comme celui de la main de Suarez. Une nouvelle main de Dieu comme celle de Maradona". 

Pauvres Ghanéens ! Eux qui méritaient de remporter ce match, les voilà éliminés. Est-ce à dire que la qualification de l' Uruguay ressemble à du vol, comme celle de la France acquise après la main de Thierry Henry contre l' Irlande ? "Du vol, c'est une insulte !" a répondu Oscar Tabarez, l'entraîneur uruguayen. Il n'a pas tort d'un point de vue légal. Car, cette fois, l'arbitre a vu la main et appliqué strictement le règlement : pénalty et carton rouge pour son auteur. 

Commentaires Facebook