Somalie: 26 personnes meurent de la faim en deux jours dans le Jubaland

Société | Publié le Mercredi 22 Mars 2017 à 09:37:06 | |
 
Somalie: 26 personnes meurent de la faim en deux jours dans le Jubaland

En Somalie, 26 personnes sont mortes de la faim en deux jours dans la région du Jubaland selon des médias locaux. C'est la deuxième fois ce mois-ci que les autorités somaliennes alertent sur les premiers décès dus à la sécheresse qui frappe le pays depuis près d'un an.

 

Radio Mogadisho, qui cite un membre du gouvernement régional, rapporte que les 26 personnes seraient mortes en moins de 36 heures dimanche 19 et lundi 20 mars. Le Jubaland, situé au sud-ouest de la Somalie, est encore en partie contrôlé par les Shebabs, ce qui rend le travail des humanitaires très difficile dans cette zone.

Au début du mois, le Premier ministre somalien avait quant à lui annoncé la mort de 110 personnes en 48 heures à cause de la malnutrition dans les régions de Bay et Bakool. Mais ces chiffres sont à prendre avec précaution, explique Vincent Lelei, coordinateur adjoint pour les affaires humanitaires des Nations unies. Il est très difficile de déterminer les décès directement liés à la sécheresse dans un pays où le taux de mortalité est déjà extrêmement élevé.

De plus, les autorités régionales peuvent avoir tendance à attribuer un trop grand nombre de décès à la famine, dit-il. La famine n'a pas été officiellement déclarée en Somalie mais des milliers d'animaux sont déjà morts et les villages se vident de leurs habitants, partis à la recherche d'eau et de nourriture. Trois millions de Somaliens sont aujourd'hui en état de risque alimentaire, et selon le Comité international de la Croix-Rouge, la situation risque d'empirer dans les mois qui viennent.

 

 

                                                                            Rfi 

 

Commentaires Facebook