Yaya Touré : "même si je suis le joueur le plus insulté de la Côte d’Ivoire, je ne peux pas l’abandonner"

Sport | Publié le Samedi 24 Juin 2017 à 17:44:51 | |
 
Yaya Touré :

L’ex-capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire n’a pas fermé la porte à la sélection. Suites aux récents appels du pied de Marc Wilmots, sélectionneur de la Côte d’Ivoire, le milieu des Cityzens a tenu à clarifier la situation. Yaya évoque les causes profondes de sa retraite précoce, les calomnies dont il a été victime autour de cette sélection notamment sur ses rapports avec Didier Drogba.

Rappelons les faits !

Yaya Touré n’a plus joué avec les Éléphants après l’expédition fructueuse en Guinée équatorial en 2015. En effet, les rumeurs allaient bon train sur les causes du départ du champion d’Afrique 2015 de la sélection nationale.

 

Cependant, après plusieurs supputations sur les raisons de sa retraite internationale, l’ex-international ivoirien a décidé de passer à table comme nous révèle le site Afrique-sur7.fr. Ainsi qu’il l’a confié : « Vous avez vu comment les gens m’ont traité en Côte d’Ivoire ? Ce qu’ils ont raconté sur moi, sur ma famille, sur mon frère Kolo ? »

 

"Ils m’ont mis en opposition avec Didier Drogba"

yaya-drogba

 

« Ils m’ont mis en opposition avec Didier Drogba. On a affirmé que c’est moi qui ne voulais pas qu’il revienne en sélection. Alors qu’Hervé Renard et moi n’avons pas cessé de l’appeler pour lui demander de reprendre sa place. Il n’est pas venu, et tout le monde m’a fait porter le chapeau. On a dit que je m’étais battu avec Didier Drogba, avec Zokora et même Kolo, mon propre frère… », déplore l’ancien Barcelonais.

 

Le patriotisme, plus fort que la rancune ?

Yaya Gnégnéri Touré reste patriote : « Mais c’est mon pays. Et même si je suis le joueur le plus insulté de ce pays, même si j’ai été la risée de tout le monde, je ne peux pas l’abandonner. »

 

La sélection Ivoirienne va mal !

civ

 

Le nouveau sélectionneur des Éléphants de Côte d’Ivoire Marc Wilmots, fait des mains et pieds pour tenter de persuader Yaya Touré de revenir en sélection afin d’y apporter son expérience à cette nouvelle génération en manque de repères.

 

Et ce ne sont pas les 2 défaites concédés lors des 2 dernières sorties des pachydermes qui nous ferons penser le contraire. D'abord l’humiliation subit aux Pays-Bas (5-0) en amical le 04 juin dernier lors du premier match du technicien Belge à la tête de la Séléphanto (autre surnom de l’équipe national de la Côte d’Ivoire), puis la défaite (2-3) historique face au Syli nationa de Guinée en éliminatoire de la CAN Cameroun 2019 à Bouaké 6 jours plus tard (le 10 juin).

 

Yaya se porte mieux !

yaya

 

A 34 ans, le Cityzen a su trouver les ressources pour reprendre sa place de titulaire dans le 11 de Guardiola bien qu’il est été éloigné des stades en début de saison pour les raisons que l’on sait…

City lui a même offert une saison supplémentaire pour le récompenser des efforts consentis tant sur le terrain que dans ses rapports avec l’encadrement notamment avec son coach.

 

Alors viendra ou viendra pas ?

Au vue de ses récentes déclarations, on pourrait croire que Yaya Touré soit disposé à se mettre au-dessus de tout ce qui s’est dit et passé afin d'apporter son coup de main, son coup de maître à sa sélection, c’elle la même avec la vue être couronné Roi d’Afrique en 2015.

 

 

 

Mondialsport.net

Commentaires Facebook